Action n° 1, pour sortir de la navigation à vue / Masterclass by Frédéric LIOTARD. Du > au commercial maitrisé - Prospactive

Dans un premier temps, il me paraît important de vous faire percevoir la philosophie qui doit inspirer votre démarche commerciale.
Nous allons décrire dans ces différents chapitres, les dix actions simples et peu coûteuses, qui sont autant de moyens de reprendre la maîtrise des opérations. Faciles à mettre en œuvre, d’une grande efficacité pédagogique pour vos équi­pes, elles esquisseront les contours d’une action commerciale méthodique et calibrée qui, je n’en doute pas, vous conduira au succès.

Action n° 1 : tracer les origines de vos clients

Sur quels critères vos commerciaux choisissent-ils leurs moyens de pros­pection ?

Si aucune réflexion n’est menée à ce sujet, il est probable que ces critères soient l’habitude, le« feeling» du commercial, le hasard … mais pas l’histori­que de conquête de vos clients, dont vous pouvez pourtant apprendre beau­coup : sont-ils venus à vous via un prescripteur ? À la suite d’un mailing, d’une foire, d’une journée portes ouvertes ? Ont-ils pris contact après avoir lu un article sur votre entreprise dans la presse ? Ont-ils été démarchés directement par vos commerciaux ?

Pourquoi ces questions ?

Parce qu’à offre constante, vos clients de demain ont toutes les chances de ressembler à vos clients d’aujourd’hui et de vous arriver par les mêmes canaux. Bien sûr, cette analyse présente un intérêt limité si vous travaillez pour quatre ou cinq donneurs d’ordres. Mais si vous comptez plusieurs dizaines de clients ou plus, elle prendra tout son sens.
Vous dégagerez des outils de prospection privilégiés et vous saurez, mieux qu’avant, sur quelles cibles orienter vos efforts. Au passage, vous aurez peut­ être des surprises : les PME avec qui j’ai pu mener ce travail avaient souvent une vision erronée des canaux de prospection qui leur convenaient le mieux.

Le réseau, premier outil de prospection

« Je pense par exemple à ce cabinet de conseil parisien de quatre collabo­rateurs associés qui subissait le cycle propre à beaucoup de petites struc­tures : une période de surcharge d’activité où l’on ne prospecte plus, une période de creux où l’on prospecte à tout va, une nouvelle période de surcharge, etc.
La situation était devenue si inconfortable qu’il fut décidé de mettre en place une prospection permanente, assurée tour à tour par chaque asso­cié. Les entreprises cibles étaient connues (grands groupes), de même que les interlocuteurs à joindre (directeurs de ressources humaines). Restait à trouver le bon canal de prospection et sur ce point les avis divergeaient: du téléphone dans le dur pour l’un, des mailings pour l’autre, des conférences pour le troisième. . . De plus, on pouvait miser sur le foisonnement, c’est-à-dire la vente de nouvelles prestations aux clients actifs.
Pour trancher le débat, nous avons passé en revue les 130 affaires signées sur les trois années précédentes. Plus de la moitié d’entre elles -en nombre et en chiffre d’affaires – étaient issues de la prescription de cabinets de conseil partenaires ! Autrement dit, le meilleur outil commercial de ce cabinet était son réseau, auquel aucun associé n’avait pensé.

La priorité n° 1 n’était donc pas de s’épuiser en heures de téléphone, mais de rencontrer ces cabinets, d: échanger des informations, de mener des projets communs (newsletter, catalogue, petits déjeuners thémati­ques), toutes choses qui pouvaient paraître superflues mais dont l’utilité était démontrée. »

Menez cette démarche chez vous : je suis certain qu’elle sera instruc­tive. Pour formaliser votre approche, mettez en place une codification pour chaque commande : par exemple F pour fidélisation (nouvelle commande sur un produit semblable), Fo pour foisonnement (nouvelle com­mande sur un produit différent), BaO pour le prospect venu par le bouche­ à oreille, S pour celui rencontré sur un salon, etc. Quand votre équipe aura intégré cette habitude, vous disposerez de données fiables pour choisir vos outils.

Je vous donne rendez-vous dès Mercredi prochain pour la 2ème action pour sortir de la navigation à vue.

Frédéric LIOTARD – Président GroupeActive

Nous contacter




    *Champs obligatoires

    En soumettant ce formulaire, vous acceptez d’être recontacté dans le cadre de votre demande de contact.

    Autres actualités

    dsiactive

    L’instant client ! Découvrez le témoignage de Margareth, qui grâce à notre expert Prospactive, a musclé son équipe commerciale

    30 juin 2022 | Groupe Active

    Pourquoi avez-vous ressenti le besoin de muscler votre organisation commerciale ?

    Margareth : Il est difficile d’être efficace dans ce domaine quand on exerce trois métiers (studio d’enregistrement, vente de matériels de sonorisation, duplication/pressage de CD et de DVD) Lire la suite

    prospactive

    Résumé des séquences de la Masterclass de Frédéric LIOTARD :

    27 juin 2022 | Prospactive

    Si vous avez vécu dans une grotte depuis 2 mois, relisez les actions à mettre en place pour booster votre réussite et celle de votre entreprise

    La fonction commerciale est trop souvent déconsidérée ou délaissée par les PME Le métier de vendeur n’a pas Lire la suite

    dsiactive

    Action n° 9 pour sortir de la navigation à vue / Masterclass by Frédéric LIOTARD. Du << commercial subi >> au commercial maitrisé

    21 juin 2022 | Groupe Active

    Sujet du jour : Reconsidérez votre budget commercial 

    À travers les 8 actions décrites précédemment, j’ai cherché à vous montrer comment on pouvait commencer à améliorer la performance commerciale d’une TPE/PME sans pour autant engager de gros moyens

    Une question ?