Comment faire vivre votre projet en 7 étapes

“Ce qu’on obtient en atteignant nos objectifs n’est pas aussi important que ce que l’on devient en les atteignant.” Zig Zaglar

 

1) Pensez à ce que vous voulez faire de votre vie… Pour quoi vous lever tous les matins ?

Quel que soit vos projets dans votre vie, le plus important est de vous demander « pourquoi ?» et «pour quoi ?»

Pourquoi avez-vous envie de changer de vie ? Comment se fait-il que vous en soyez arrivé là ? Pourquoi votre poste actuel ne vous rend-il plus heureux ?

Savoir se poser les bonnes questions est primordial.

Pourquoi un nouveau projet professionnel ? 

Avez-vous besoin de changement car vous souhaitez avoir plus de liberté dans vos actions ? des horaires plus flexibles ?
Vous souhaitez pouvoir organiser vos journées ? 
Le lien hiérarchique n’est plus supportable ?
Etes-vous peut-être fait pour entreprendre ? 
Vous souhaitez développer votre propre richesse ? Gagner plus ? 
N’avez-vous plus le choix ? 

Ne pensez jamais que le changement puisse être le résultat d’un échec. Quelles qu’en soient les raisons, elles doivent au contraire être prises comme une motivation nouvelle vous permettant d’aller de l’avant.

Pour quoi ? 

Quel est votre moteur ? Faites une réelle introspection pour comprendre ce qui vous donne envie d’avancer chaque jour.
Quelle est cette énergie qui vous pousse à surmonter des obstacles et des épreuves ? 

Vous êtes en poste ? Faites l’enquête sur votre bien-être au travail

2) Mettez vos idées sur papier… mais surtout triez-les ! 

En marquant noir sur blanc toutes vos pistes de réflexions, vous serez ainsi confronté concrètement à vos idées.  

Mais attention, pas n’importe comment !

Sans structure et cohérence, les idées peuvent perdre de leur valeur.

  1. Répertoriez-les sous forme de grandes thématiques 
  2. Vous pouvez faire une carte mentale afin d’affiner vos idées et les représenter visuellement. 
  3. Informez-vous en respectant l’alignement des idées qui en ressortent. Attention, ne vous évadez-pas, restez FOCUS. 
    Attention à l’excès… Trop d’idées tue le projet ! Vous ne pourrez pas tout faire ni être sur tous les fronts. Priorisez vos ambitions. Toutes les opportunités qui s’offriront à vous ne répondront pas toutes à votre alignement professionnel. 
  4. Ne vagabondez pas de projet en projet : Conserver le fil rouge. Le temps passe, et chaque jour vous éloigne de vos réelles motivations.

3) Imposez-vous une date limite

Les échéances nous aident toujours à être plus productif et à atteindre nos objectifs !

Lorsque l’on fixe une date limite à son projet, on ressent une certaine pression positive qui nous pousse à passer à l’action. Cette pression nous amène instinctivement à faire les sacrifices nécessaires pour trouver le temps et l’énergie en vue de terminer nos tâches avant la date limite.

Poussez-vous intentionnellement à l’action et éliminez la procrastination afin de ne pas perdre de temps.

Appliquez des deadlines à court terme à vos objectifs professionnels.
Bannissez « les nouvelles résolutions ». Lorsque l’on se fixe un objectif annuel, on ne l’accomplit que très rarement.

Si l’objectif est trop éloigné on se dit qu’on a encore du temps pour le réaliser… Or, rappelez-vous que chaque jour qui passe est un jour perdu ! 

L’une des solutions pour devenir plus productif grâce aux échéances est donc de se fixer des objectifs à court terme, sur une période de 3 à 4 mois, plutôt que sur une base annuelle.

4) Pensez à ce que vous devez faire ?

Créer son indépendance professionnelle est un projet qui demande de la préparation, des décisions importantes doivent être prises.

Vous devez faire un état des lieux avant de vous lancer afin de mobiliser toutes vos ressources.

Ma famille me soutient-elle dans mon futur projet ? Ma situation financière est-elle un frein ? Et ma situation personnelle (personnalité, santé, patrimoine, …) est-elle propice à la concrétisation de mon projet ?

Vérifier que tous les feux sont au vert pour vous ôter une angoisse supplémentaire.         

5) Ne vous posez pas trop de questions 

Comme le dit si bien Mike Horn, explorateur et aventurier :
« Pour se mettre en marche, il suffit d’avoir 5% de réponses à ses questions; les 95% restants viennent le long du chemin. Ceux qui veulent 100% de réponses avant de partir, restent sur place ». 

Votre objectif, c’est de connaitre les risques de votre projet et de les limiter. 
Le risque ZÉRO n’existe pas. 

6) Faites-vous accompagner 

Trouver des alliés, c’est croire que le succès se construit à plusieurs. C’est reconnaître, avec lucidité, que même talentueux, on ne peut pas être doué dans tous les domaines. En particulier, ceux que l’on a jamais abordés. C’est créer une nouvelle dynamique dont vous serez le premier bénéficiaire. 

7) Passez à l’action !

Posez la première brique de votre projet. Actez votre première action, même la plus petite. Ce sera le début de votre réussite. Félicitez-vous !

Ensuite, étape par étape, produisez ! 

Et n’oubliez pas : « Mieux vaut avoir des remords que des regrets »
– Oscar Wilde – 

Alors, prêt à oser ? Passer à l’action, c’est maintenant ou jamais.

A voir aussi: https://www.prospactive.com/tout-quitter-pour-changer-de-vie-professionnelle/