Transformer son entreprise: vers un monde digital.

A l’ère du digital, le monde de l’entreprise est en pleine transformation, un tel changement se prépare et s’accompagne. Pourtant, une étude du cabinet Harris Interactive de septembre 2015 a été réalisée près des chefs d’entreprise. Celle-ci montre qu’un nombre important d’entre eux (41 % des dirigeants de TPE-PME) ne mesurent pas encore le potentiel et tous les enjeux. Cependant, 87 % des salariés estiment que la digitalisation des entreprises constitue une opportunité pour leur entreprise. Sujet sociologique et technologique. Il s’agit de repenser les modes de travail, les habitudes, les pratiques managériales. Il s’agit également de se familiariser avec les nouveaux outils digitaux. Voici quelques leviers, à différentes échelles, à connaître pour réussir sa transformation digitale:

Le dirigeant 

Il doit être convaincu que le digital est un changement nécessaire qui met fin à l’autorité centrale, aux structures hiérarchiques pyramidales, … Avec son équipe de direction, il doit conduire le changement et diffuser la «culture digitale» et collaborative dans l’ensemble de l’entreprise. Pour cela il doit gérer les évolutions en interne. C’est-à-dire rendre le travail plus efficace, encourager l’appropriation des outils digitaux et simplifier les modes de fonctionnement de l’ensemble du personnel.

L’ensemble du personnel

La totalité du personnel doit être formée au digital. Il faut tout d’abord sensibiliser les collaborateurs aux enjeux de la digitalisation interne. De plus, chaque secteur d’activité peut avoir besoin d’une formation spécialisée. La digitalisation concerne en effet tous les domaines. Il faudra donc savoir ajuster process de fabrication, marketing, livraisons, communication et management global au sein de l’entreprise. Former l’ensemble du personnel aux nouveaux outils technologiques à utiliser est primordial pour gagner en efficacité. Le but est de faire évoluer la structure de façon homogène.

Les collaborateurs et clients

La transformation digitale permet d’accroître les performances de l’entreprise, en développant communément expérience client et expérience collaborateur. Cela, pour que la vie d’un collaborateur au travail soit aussi «digitale» que l’expérience des clients ou que sa propre expérience personnelle.

L’entreprise doit donc voir son collaborateur comme un ambassadeur, incarnant la marque, les valeurs et la notoriété de la société. On parle donc d’un management en mode «collaboratif» et «agile». L’organisation interne est notamment simplifiée. Basé sur des relations de confiance et de responsabilisation de chacun des collaborateurs.

Au niveau des clients, les nouvelles technologies ont fait leur apparition. Au même titre que les nouveaux outils de communication/marketing et relation client (social selling). Par conséquent, il faut savoir appréhender ces nouveaux outils et les utiliser afin de réaliser une bonne transformation digitale. Dans un parcours client digitalisé, il faut savoir cibler la simplicité, la fluidité, le visuel et l’émotion. Cette manière d’approcher la relation client est essentielle pour émerger sur le marché. Cela permet de se différentier au sein de cette ère digitale où Internet est l’appui majeur.

Pour conclure, une bonne transformation digitale débute par une évolution dans la culture d’entreprise. Cela, avec une ouverture culturelle par la prise de conscience des enjeux de la digitalisation au niveau de plusieurs échelles. En débutant par le dirigeant, puis au niveau de l’ensemble du personnel et enfin, de l’ensemble des collaborateurs, clients compris. Cette transformation digitale doit toujours répondre aux usages des individus.

 

Et vous, où en êtes-vous dans votre transformation digitale ?