e-mailing

Taux de conversion, taux de clic, etc, comment les interpréter ?

 

Prospection, fidélisation…et e-mailings.

 

L’e-mailing a suffisamment d’avantages pour qu’on ne puisse pas l’exclure de la panoplie des outils de prospection. Les coûts sont par exemple très modiques dès que le nombre d’envois se compte en milliers. Il faut évoquer aussi  les outils de traçabilité, qui vous donneront une visibilité incomparable sur la façon dont votre message a été reçu, lu et suivi d’effet ou non.

 

Vous pourrez en effet connaître le nombre d’e-mails reçus, ouverts, renvoyés à un autre destinataire. Si votre mail comporte des liens hypertextes donnant accès votre site, vous irez jusqu’à identifier qui a cliqué sur quel lien, quel jour, à quelle heure, où et bien plus encore ! Ces chiffres éclairent de manière incomparable les tests que nous vous conseillons à chaque lancement de campagne.

 

Les offres

Supposons par exemple que vous ayez proposé trois offres dans votre mail : vous pourrez, en comparant le nombre de liens hypertextes activés savoir laquelle a suscité le plus d’intérêt et concentrer vos efforts sur elle seule. Rien ne vous empêche aussi de rappeler chacun des prospects qui a cliqué sur  un lien : il a manifesté son intérêt, la probabilité de signer augmente.

 

Vous éviterez bien sûr de lui dire que vous savez qu’il a cliqué : le côté « flicage » passe encore assez mal, même si le tracking est légal en BtoB et que tout internaute sait peu ou prou qu’il est identifié dès qu’il pénètre sur un site.

 

Fidélisation ou prospection ?

L’e-mailing donne de meilleurs résultats en fidélisation qu’en prospection, sans doute pour deux raisons. La première, c’est que votre fichier d’adresses clients est nettement plus facile à créer et à entretenir. la seconde, c’est l’effet contre-productif des innombrables spams que nous recevons chaque jour. Si vous êtes inconnu de votre destinataire, son premier réflexe sera de supprimer votre message.

 

Quelques précautions vous permettront de limiter ce phénomène : demander au loueur de fichiers de vous assurer que les adresses fournies acceptent bien de recevoir des offres, personnaliser au maximum le message avec le nom et prénom du destinataire, et bien sûr offrir la possibilité de se désabonner à la fin de chaque envoi.

 

Découvrez d’autres conseils pour éviter la navigation à vue de votre entreprise.