réussir son activité d’indépendant

7 clés essentielles pour réussir son activité d’indépendant.

Devenir son propre patron est une solution de plus en plus accessible. S’il s’agit d’une option alléchante qui présente de nombreux avantages au quotidien, peu d’indépendants réussissent durablement ce pari. Et pour cause, plus de 2 millions de freelances exercent aujourd’hui en France. Voici quelques clés pour vous démarquer, lancer votre activité et la pérenniser.

1 – Choisir un marché porteur

Vouloir se lancer en tant qu’indépendant, c’est bien, sur un marché porteur, c’est mieux. En effet, même avec la meilleure volonté du monde, si vous vous lancez corps et âme sur un marché sans avenir, où les possibilités sont faibles, autant ne pas se lancer du tout ! Le commerce BtoB, par exemple, est un secteur qui recrute et qui propose de réelles perspectives d’évolution puisqu’il rassemble plus de 120.000 entreprises pour 1 million de salariés en France ! Ajoutons à cela qu’il s’agit d’un secteur en constante évolution, et le choix ne devrait pas s’avérer trop ardu.

2 – Déceler les clés pour atteindre votre marché

Maintenant que vous savez quel marché choisir, reste à savoir comment l’atteindre. Tout d’abord, il est essentiel de susciter de la confiance chez votre interlocuteur. En effet, la difficulté pour un indépendant à son lancement d’activité est d’asseoir une légitimité sans avoir pu expérimenter l’offre auprès d’autres clients. Aujourd’hui, intégrer un réseau c’est bénéficier d’une histoire déjà existante et d’un savoir-faire éprouvé. En un mot, cela reste le meilleur moyen d’atteindre un marché.

3 – Avoir des références clients

Lorsque l’on se met à son compte, les débuts peuvent être difficiles. Sans référence clients ni histoire d’entreprise à raconter, les prospects peuvent se montrer frileux. Et pour cause : faire appel à un indépendant représente un investissement non négligeable par définition, pour l’entreprise cliente, qui aura donc besoin d’être rassurée. Si l’indépendant qui lui propose ses services se targue d’être une pointure sans pouvoir lui citer un exemple concret de succès, ce manque de références peut s’avérer être un véritable frein au lancement et au développement de son affaire.

4 – Proposer des outils efficaces

Une des principales difficultés pour un indépendant est de proposer rapidement une offre pertinente et des outils efficaces à ses prospects. D’ailleurs, on estime qu’il faut environ 3 années pour développer son business et ses outils, pour les roder. Cela implique une montée en charge beaucoup plus longue mais aussi de devoir investir dans le développement d’outils, d’en essuyer les échecs, de les faire évoluer, etc. Ce processus de développement de l’offre et des outils est long et fastidieux bien que fondamental.

5 – Avoir une véritable valeur ajoutée

Ce point rejoint le précédent : sans outils efficaces, pas d’offre pertinente et donc pas de valeur ajoutée. Or, pourquoi une entreprise fera appel à vous plutôt qu’à un autre ? Pour votre valeur ajoutée. Il est primordial de définir un positionnement et une offre claire, bref : intelligente et différenciante. Là aussi, il vous faudra du temps (et donc de l’argent) pour mettre au point cette offre, la tester, l’adapter, la packager, et, enfin, la commercialiser.

6 – Sous-traiter pour être plus performant

Pourquoi sous-traiter lorsque l’on est indépendant et que l’on veut faire du business ? Parce qu’on ne sait pas tout faire et parce qu’en proposant des offres complètes à ses clients, on les rassure, on les convainc et on les fidélise ! Le but n’est pas de faire du business uniquement à l’instant T mais bien de développer et de pérenniser son activité, de l’asseoir. Faire appel à d’autres structures, développer son réseau de partenaires finalement, a d’autres avantages. Si vous êtes « petit », vous appuyer sur des « grands » boostera votre activité, votre image, votre légitimité et donc votre affaire.

7 – Se faire connaître en tant qu’expert indépendant

En décidant de capitaliser sur vos propres compétences, il vous faudra investir du temps et de l’argent en communication, publicité, newsletters, site internet, e-mailings et autres outils de marketing. Bien qu’indispensable, la mise en place d’une telle publicité est coûteuse, fastidieuse et souvent hasardeuse. On estime qu’il faut entre 6 mois et 1 an pour commencer à se faire connaître et donc à générer ses premiers leads. Là encore, le choix du réseau semble être le plus judicieux : bénéficier de l’image de marque d’une entité déjà connue reste la meilleure vitrine qu’il soit.

En résumé :

Horaires libres, choix stratégiques, rémunération, liberté d’action, les choix qui poussent un salarié à se lancer en indépendant sont multiples. Sur le papier, la situation en fait rêver plus d’un, mais le retour à la réalité est parfois semé d’embuches et de désillusions.  La solution pour se lancer en toute sécurité, c’est d’intégrer un réseau d’indépendants qui vous fournira conseils, crédibilité, visibilité, positionnement, offre, outils et réseau de partenaires. C’est cette offre packagée qui vous permettra de vous lancer rapidement et vous garantira un retour sur investissement rapide (eh oui, pas de secret, pour réussir à son compte, il faut obligatoirement investir).

Un exemple :

Si vous êtes un/e spécialiste du développement commercial des entreprises, le réseau d’indépendants qui fait référence en France depuis plus de 20 ans est le réseau Prospactive. Il est implanté partout en France, se développe constamment, propose une offre packagée, des formations, un accompagnement technique et commercial, des outils de communication, … Pourquoi est-ce la référence ? Parce que Prospactive a accompagné plus de 2000 entreprises en 20 ans et a investi dans des outils uniques qui ont été récompensés plusieurs fois. Prospactive a également soutenu plus de 2000 emplois depuis sa création en 1995. Pour toutes ces raisons et bien d’autres encore, Prospactive est la référence du développement commercial en France.