réforme de la formation professionnelle

Réforme de la formation professionnelle : ce qui va changer…

La réforme de la formation professionnelle a pour ambition d’installer le salarié au cœur des dispositifs de formation, et de lui permettre de se former tout au long de sa vie professionnelle. Elle doit permettre d’améliorer les conditions d’accès à la formation, via plusieurs mesures :

  • Le financement de la formation professionnelle : il passe par la contribution de l’employeur au compte personnel de formation (CPF), qui se substitue au droit individuel à la formation (DIF). Il valide la possibilité pour chaque bénéficiaire de recourir aux heures acquises, peut importe les étapes successives de son parcours (changement d’employeur, chômage).
  • L’entretien professionnel : à destination de tous les salariés de l’entreprise, son objectif est de réaliser tous les 2 ans un point périodique sur les perspectives d’évolution professionnelle des salariés, en termes de qualification et d’emploi.
  • Le conseil en évolution professionnelle : tous les actifs, quelque soit leur statut, sont concernés. Il s’agit ici de valoriser l’évolution professionnelle des salariés, sécuriser leurs parcours professionnels et faciliter l’accès à l’emploi.

Source : Fongecif