Récit d’un entrepreneur qui mettait 107 ans avant de prendre une décision…

[Récit complet de Jean-Yves Ponce, chef d’entreprise, auteur et spécialiste de l’hyper-mémorisation] […}  Vous n’avez plus 15 ans, et vous ne vous mettez pas en danger de mort inutilement. Enfin j’espère. Donc techniquement, les chances de prendre des décisions de vie ou de mort dans la vie contemporaine sont réduites.

Au Moyen-Age, par exemple, ce n’était pas pareil.

Là, vous avez le temps de réfléchir. Vous avez les outils pour prendre les meilleures décisions. Parfois, vous les utilisez bien, parfois vous tapez « mal à la tête » sur Google et vous repartez en pensant avoir une tumeur.

Vous attendez d’être sûr(e) à plus de 90% avant de faire quoi que ce soit d’un peu risqué. C’est comme ça. La vie n’a pas toujours été bienveillante.

J’étais pareil, et je le serai toujours un peu, mais j’ai trouvé quelque chose qui m’a un peu révolutionné la vie il y a quelques années et qui peut-être révolutionnera la vôtre.

Il était une fois dans le joyeux monde de l’internet…

Un jour, alors que je cherchais comment faire pour me lancer sur internet avec le site le plus parfait possible (à mes yeux hein), je n’avais toujours rien de concret, sauf les interrogations dans ma tête.

Alors que je me reposais (d’avoir beaucoup réfléchi), je perdais mon temps devant la télé sur les chaines de la TNT. Je suis tombé sur un reportage sur les soldats d’élite de la NAVY.

Trop flemmard pour changer de chaîne, je m’affalais sur le canapé en regardant sans vraiment regarder, avec la motivation d’un poulpe en fin de vie.

Je voyais des soldats qu’on pressait d‘aller vite pour se déployer, pour attaquer, pour s’entraîner, pour faire des signes, pour tirer, etc.

A un moment le journaliste arrive vers ce qui semblait être un sergent instructeur, et il lui pose une question :

« Pourquoi vous les faites aller si vite ?  »

Ce à quoi il répond :

« Ils ne doivent pas prendre trop de temps pour réfléchir. Ils doivent prendre l’habitude d’agir, de prendre des décisions, et de baisser leur seuil de certitude à 70% au lieu de 100%, sinon, ils se retrouvent paralysés sur le champ de bataille et ils se font tuer. Parfois, leur vie ne tient qu’à une décision prise en une seconde ».

ça m’a fait tilt. C’est vrai que je suis du genre à attendre d’être convaincu à 100% avant de prendre une décision. Que se passerait-il si j’abaissais mon seuil de conviction de 100% à 70% ?

Après tout, on forme des soldats d’élite à le faire justement pour leur sauver la vie, c’est que ça ne doit pas être si stupide que cela ? … ] 

2 ans après ce traitement…

Lire la suite : https://www.potiondevie.fr/meilleures-decisions-reflechir-107-ans/ 

 

Prendre une décision en 5 étapes : 

1. Prendre la responsabilité de sa vie, c’est aussi accepter d’être l’unique responsable du déroulement de notre vie.
2. Avoir confiance en soi. Apprendre à se connaître et à s’écouter.
3. Donner un sens à sa vie : demandez-vous simplement si ce choix est orienté dans le même sens que votre ligne directrice ou s’il vous en éloigne.
4. Définir ses objectifs personnels. Définir nos objectifs personnels nous guide et a un impact positif dans notre prise de décision.
5. Lâchez prise . Une fois le choix effectué, il ne sert à rien de se requestionner, de douter ou de s’inquiéter.  Lâchez prise et laissez simplement la vie suivre son cours.  Si vous avez fait un choix en toute conscience, les résultats ne pourront qu’être bénéfiques pour vous et donc pour votre entourage.
Virginie Tanguay – créatrice du blog www.lecons-de-vie.com

 

Autres articles:

Pensez toujours que votre prospect est inquiet lui aussi…
52% des PME éprouvent des difficultés à recruter des profils qualifiés