[Patrons de PME] : Comment donner un nouvel élan à votre entreprise… (et à vous même) ?

Il n’existe pas de formation de dirigeant d’entreprise… Etre chef d’entreprise n’est pas un métier, c’est une posture !

Votre métier, c’est la spécificité à partir de laquelle vous avez eu un apprentissage, de l’expérience…
Votre métier, c’est votre culture….technique !

La posture de chef d’entreprise requiert donc de nombreuses qualités [une liste non exhaustive]:
– Etre capable de prendre des décisions – trancher.
– Avoir une faculté d’adaptation.
– Savoir déléguer et manager.
– Savoir communiquer.
– Etre visionnaire.
– Rester positif en toutes circonstances.
– Savoir gérer son temps, l’argent, les risques.
– Ne pas avoir peur de l’échec.

Et votre culture commerciale ?

Entrer dans les problèmes de développement commercial des PME, c’est pénétrer dans un univers étrange. Les dirigeants, sans exception, vous affirmeront le caractère stratégique, primordial, essentiel de cette fonction : Comment vivraient-ils sans clients ?
Mais quand on explore avec eux leur organisation et leur stratégie, on découvre le plus souvent que ces dirigeants sont absents (ou quasiment) absent du champ de bataille [priorité sur les tâches de production, financières, qualité, administrative…etc…]. A l’exception des micro-entreprises, où il faut bien s’occuper de ses propres clients.

Et dans tout ça les forces commerciales ? Elles sont dépourvues d’un capitaine dans le cockpit !

La mise en place d’une stratégie commerciale structurée au sein de votre entreprise, n’est pas un chantier disproportionné. En revanche, elle exige de la rigueur, de la vigilance, un travail de tous les jours pour tenir les délais, démarrer les actions, relancer au bon moment, tenir à jour les indicateurs de performance…etc…

…Tout cela est à votre portée n’est-ce pas…?

Alors, vous êtes convaincu et animé par une puissante motivation… Mais pourrez-vous être sur le front tous les matins ? Pourrez-vous porter seul les actions et la motivation que réclament toutes ces actions ?

Vous affronterez forcément des moments de doutes et de découragement… si cela n’est pas déjà fait !

CONCLUSION : Au-delà de la nécessaire délégation de tâches, vous avez besoin d’alliés pour vous accompagner et vous soutenir sur ce nouveau terrain :

PROGRAMMER VOTRE RÉUSSITE COMMERCIALE

Trouver des alliés, c’est croire que le succès se construit à plusieurs. C’est reconnaître avec lucidité qu’un dirigeant, même talentueux ne peut pas être doué dans tous les domaines, en particulier, ceux qu’il n’a jamais abordés.
Trouver des alliés, c’est créer une nouvelle dynamique dont votre entreprise sera la première bénéficiaire.

Si vous ne comptez pas d’alliés en interne, appuyez-vous sur un appui extérieur.

Aujourd’hui, 49% des entreprises plébiscitent l‘externalisation pour la réduction des coûts, 39% pour le gain en efficacité, flexibilité et réactivité, et 39% pour le recentrage sur les activités cœur de métier. Et non loin derrière à 36% pour le manque d’expertise en interne [Dynamique entrepreneuriale,2017].

L’expert que vous aurez choisi vous apprendra à prendre du recul, à considérer les difficultés sous un autre angle. A la lumière d’expériences antérieures, il pourra vous aider à argumenter et à entraîner vos équipes. Il vous donnera aussi la possibilité d’exprimer vos doutes, vos inquiétudes, vos interrogations, toutes ces choses qu’il est difficile de faire avec un collaborateur… ou ses proches.

Vous l’aurez compris : grâce à un expert extérieur, vous donnerez un nouvel élan à votre entreprise…
et à vous-même !

Ils témoignent de leur réussite