ne pas tout miser sur un e-mailing

Quand on est directeur commercial, le secret c’est … de ne pas tout miser sur un e-mailing !

Quand on est directeur commercial, le secret c’est … de ne pas tout miser sur un e-mailing !


« Quand on est directeur commercial, le secret c’est … de ne pas tout miser sur un e-mailing ! » est la quatrième vidéo d’une longue série ! Les « Quand on est … » est une série de courtes vidéos décalées sur les préjugés des commerciaux réalisées par Tilkee !

 

Lire la suite: www.youtube.com

Parce qu’il ne coûte pas grand chose, qu’il peut emprunter des voies différentes et qu’il génère des taux de retour non négligeables, le mailing reste l’outil de base de la démarche commerciale en BtoB. Un mailing a toujours deux objectifs : informer le destinataire et, surtout, l’inciter à agir en renvoyant un coupon, en appelant un numéro vert, en visitant un site web, en demandant à être rappelé, etc.

Ce retour sera très rarement une vente directe, plutôt une manifestation d’intérêt du prospect; c’est pourquoi le mailing doit être considéré comme une première étape d’approche. Son complément le plus naturel est le phoning : puisque le prospect signale son intérêt, il a des chances d’accepter un rendez-vous d’information complémentaire, voire de vente.