L’optimisme et la magie des émotions

L’intelligence émotionnelle au service des relations, du management et de la performance.

De plus en plus, les individus prennent conscience de l’impact de l’intelligence émotionnelle dans les relations, les prises de décision etc…
Il est aujourd’hui nécessaire de mesurer l’importance de raisonner autrement. Le quotient intellectuel ne suffit plus. C’est en couplant le QI avec le quotient émotionnel (QE) que l’on peut atteindre la performance. Même si cela peut parfois être difficile, il faut réussir à sentir ses émotions. Par exemple, comprendre ses émotions fondamentales, savoir contrôler ses réactions automatiques polluantes etc.. Il s’agit ici de mieux décoder ses émotions afin de mieux les exprimer.

Comment cela se traduit-il concrètement ?

Voter meilleur allié dans la vie de tous les jours reste vous-même, alors développez votre confiance en vous. Apprenez également à faire confiance aux autres, créez des relations et acceptez les différences. Enfin, apprenez à accepter l’échec. Considérez-le comme un droit à l’essai et une opportunité à rebondir. Comme le dit si bien l’ancien footballeur international Luis Fernandez « Pour gagner, il faut accepter de perdre ».
Confiance en soi, optimisme et bienveillance sont les trois piliers pour associer épanouissement et performance.

L’intelligence artificielle est-elle une menace ou une opportunité ?

La question que beaucoup se posent.. Sans vraiment trouver de réponse. C’est à vous de faire de l’intelligence artificielle une opportunité d’évoluer. Profitez de ce développement de renouveau pour vous former, pour monter en compétences. Et continuez à utiliser votre intelligence émotionnelle pour manager. Faites accepter ce renouveau à vos équipes. Montrez leur le chemin et soyez optimiste quant à la valeur ajoutée de ces changements.

Merci à Laurent Jupin, qui nous a livré une conférence animée et enrichissante sur le sujet lors des Rencontres Prospactive le 13 septembre dernier.

Autres conférences aux Rencontres Prospactive:
La cybercriminalité, quels impacts pour ma « petite » entreprise ?
La place de l’intelligence artificielle (IA) en France