L’entreprise 3.0: où en sont les PME ?

A l’heure où l’ère du digital est devenue cruciale, les PME françaises sont encore très en retard par rapport à leurs voisins européens… Ce retard se distingue en terme d’approbation de solutions digitales par les PME, tels que la présence sur Internet, celle sur les réseaux sociaux, ou l’utilisation d’outils digitaux visant à améliorer la productivité.  https://www.prospactive.com/transformation-numerique/

Retard flagrant sur les réseaux sociaux

Les PME se justifient par deux raisons : La première étant le manque de temps. L’un des facteurs les plus récurrents dans ces entreprises. 

Il faut savoir que c’est bien souvent le dirigeant lui-même qui s’occupe de gérer les réseaux sociaux. L’équipe marketing/communication intervient en second lieu bien évidement si tant est que l’entreprise en possède une. 

Vient ensuite la question financière. Certaines entreprises ne considèrent pas les réseaux sociaux comme une source de dépenses trop chère. Pourquoi ? Sûrement parce qu’elles ignorent tous les contours de ces solutions. Elles se contentent pour la plupart d’une simple page Entreprise ou d’un compte payant (sur les solutions « sales » de LinkedIn par exemple). Certes, ces solutions marquent une certaine visibilité mais attention à la fréquence d’activité sur ces réseaux. Mieux vaut ne pas avoir de compte que d’en avoir un qui n’est pas mis à jour. 

Nous avons fait le test sur LinkedIn : 
Sur 165 entreprises tirées d’un fichier de prospection, nous n’avons trouvé que 49 profils de dirigeants (seulement 30%). Seuls 25 profils avaient une activité récente sur LinkedIn (moins de 30 jours).

Il ne faut pas oublier que grâce au temps passé et à l’investissement financier, les réseaux sociaux vous permettrons d’accroître votre influence et votre notoriété. Ils vous aideront également à augmenter votre portefeuille de leads et prospects grâce à une visibilité plus conséquente et des campagnes ciblées et automatisées. 

Absence de site internet

Le rapport de l’INSEE du 28 mars 2018, révèle que seulement un tiers des entreprises de moins de 10 salariés ont opté pour la création d’un site internet. Mais pourquoi ? 

Le marché du BtoB peine encore. Sans doute parce que ses acteurs et ses dirigeants sont encore peu nombreux à avoir grandi avec internet. 

Le manque d’information et une méconnaissance du web-marketing joue aussi un rôle primordial. En effet, peu renseignées sur le monde digital, plus de la moitié des PME sous-estiment l’importance d’une présence sur le web et ont du mal à saisir les enjeux commerciaux de la création d’un site internet. Inutile pourtant aujourd’hui de rappeler que la création d’un site internet est indispensable pour TOUTES LES ENTREPRISES. 

Attention : Ne vous lancez pas tête baissée dans la création d’un site sans avoir défini vos objectifs ! Encore une fois, trouvez des alliés pour vous accompagner !

L’utilisation d’outils digitaux

Nombreux sont les outils marketing qui se positionnent aujourd’hui comme incontournables pour accélérer la performance d’une entreprise, pour se former sur les nouvelles façons de prospecter et bien évidemment pour vendre.

Malheureusement, les PME françaises n’en profitent pas et bien souvent également par manque d’information.

Pourtant vous n’avez nullement besoin d’être un marketeur en herbe pour communiquer sur internet !

Il vous suffit seulement de connaître et d’ajouter à votre quotidien quelques outils digitaux destinés à assurer votre présence et votre influence.
Voici quelques outils simple d’utilisation : 

  • Le Blog : diffusez du contenu à forte valeur ajoutée pour vos clients/prospects – Objectifs : Vous positionner en tant qu’expert dans votre métier, référencer votre site sur Google, amener de la matière pour faire réagir votre audience. 
  • Outil de planning éditorial : Création / curation de contenu et relais d’articles sur l’ensemble de la toile de manière automatique (pensez au témoignages clients pour crédibiliser votre offre).
  • Les outils de campagnes d’e-mailing pour diffuser en masse vos offres à vos fichiers prospects/clients et en mesurer l’efficacité. 

Rester à côté d’une telle évolution, c’est prendre le risque de perdre peu à peu le contact avec le marché.

Mais ne perdez pas en vue que tout développement tel qu’il soit doit passer par un plan d’actions défini et stratégique. 

Ne perdez plus de temps : Acceptez que le monde change….& lancez-vous !