Le portage salarial devient une profession à part entière

Plus souple que le salariat et plus sécurisant que le travail indépendant, le portage salarial séduit 70.000 personnes en France. Cette forme atypique d’emploi se dote d’une convention collective entérinant son existence en tant que branche.

Lire la suite: www.lesechos.fr

Face à la crise de l’emploi que la France connaît depuis plusieurs années, la mutation du marché de l’emploi actuel semble être une évidence. De nouveaux statuts de travail ont d’ailleurs fait leur apparition et s’imposent comme de véritables leviers de réussites pour les laissés pour compte du marché de l’emploi, notamment les seniors. En effet, ils changent aujourd’hui de stratégie face à la perte de leur emploi. Parmi les nouvelles options envisagées par les seniors, la création de société, l’activité freelance mais aussi le portage salarial tendent à les séduire toujours plus. Attention cependant à ne pas se lancer bille en tête et ne pas passer trop vite sur les essentiels de l’indépendant, gages de réussite de cette activité à part, aussi prisée que risquée.

Le portage salarial, qu’est-ce que c’est ?

Ni tout à fait salarié ni tout à fait indépendant. Statut hybride, qui vise à conserver les atouts des deux sans les inconvénients, le portage salarial vient de devenir une profession à part entière, après la signature à l’unanimité fin mars par les syndicats d’une convention collective. Un projet caressé depuis dix ans. Ce texte donnera naissance à la branche d’activité du portage salarial à la condition qu’il passe la procédure d’extension, c’est-à-dire où aucune organisation ne fait opposition.

Protection sociale

Comment fonctionne le portage salarial ? Cette forme atypique du travail met un tiers, la société de portage, entre le porté – le travailleur autonome – et ses clients. Le travailleur est salarié de cette société de portage, en CDI ou CDD. Il bénéficie donc de la protection sociale qu’il n’a pas en tant qu’indépendant. En outre, cette société tierce s’occupe de toutes les démarches administratives, propose des formations ou un accompagnement..

Doublement des effectifs d’ici à 2020

Du senior qui s’est fait licencier mais qui craint la précarité de l’indépendant, du salarié de grands groupes qui veut plus d’autonomie, du patron de la SARL qui en a assez de la paperasse à gérer, du free-lance qui veut sortir du régime du RSI à l’autoentrepreneur qui atteint le seuil du chiffre d’affaires… ils sont de plus en plus nombreux à être séduits.

La profession évalue les portés à 70.000 aujourd’hui (avec une projection qui prévoit un doublement d’ici à 2020) contre 22.000 en 2008. La moyenne d’âge, 45 ans, traduit l’appétence pour la sécurité. Le nouveau texte conforte l’expertise du porté, qui doit avoir un bac +2 ou trois ans d’expérience.

Le développement commercial des entreprises

PROSPACTIVE, référence du développement commercial des entreprises  et AD’MISSIONS, acteur reconnu du portage salarial, regroupent leurs savoir-faire pour proposer aux experts en développement d’entreprises une méthode et des outils éprouvés et un statut souple pour exercer leur activité, auprès de leurs clients.

Le concept proposé par  PROSPACTIVE et AD’Missions  depuis 2013 rencontre un vif succès car il répond aux attentes de candidats désireux d’entreprendre, de créer leur activité tout en bénéficiant d’une sécurité entrepreneuriale.