Le mécénat d’entreprise, de nouveaux avantages pour les TPE/PME.

Bonne nouvelle pour les TPE/PME, si vous pratiquez le mécénat d’entreprise, vous avez dorénavant droit à une plus grande réduction fiscale. Ce changement est d’autant plus intéressant, que de plus en plus de TPE/PME s’engagent dans le mécénat. Lire la suite

Ce petit coup de pouce aux petites entreprises mécènes les encourage a poursuivre encore leurs efforts. En effet, de plus en plus de TPE/PME pratiquent le don, mais l’association Admical déplore le fait que seuls 2,7% des TPE et 20% des PME les déclarent.

Comment fonctionne le mécénat ?

Les TPE/PME qui acceptent de faire des dons, qu’ils soient à des organismes dans l’éducation, le social, l’humanitaire, ou tout autre organisme d’intérêt général, bénéficient d’une réduction fiscale sur les bénéfices.
La loi de financement de la sécurité sociale (LFSS) mis en place en ce début d’année 2019, remanie le régime en faveur des petites entreprises.
La réduction d’impôt est à hauteur de 60% des dons dans une limite de 5‰ du chiffre d’affaires de l’entreprise. Bien souvent, les entreprises atteignent trop rapidement ce plafond, un nouveau plafond à 10 000€ a donc été instauré.
L’entreprise doit cependant faire un choix entre ces deux plafonds et le plafond alternatif ne s’applique que pour les versements effectués durant les exercices clos au 31 décembre 2019.

Le mécénat de compétence de plus en plus prisé.

Malgré que le mécénat financier soit encore le type de mécénat le plus adopté, il y a quand même une hausse significative du mécénat de compétence (20% en 2017 contre 11% en 2015).
Le mécénat de compétence permet aux organismes d’intérêt général de bénéficier des compétences d’un salarié. Ces compétences peuvent être de tout ordre (comptabilité, juridique, informatique…) ou bien s’inscrire sous forme d’un accompagnement de personnes.
Le mécénat de compétence a également des vertus sur l’épanouissement des salariés. Ce type d’actions permettrait de ressouder les équipes et de fidéliser davantage les salariés qui y trouvent un épanouissement supplémentaire.