harceler pour signer

Quand on est directeur commercial, le secret c’est … d’harceler pour signer !

Quand on est directeur commercial, le secret c’est … d’harceler pour signer !


 

« Quand on est directeur commercial, le secret c’est … d’harceler pour signer ! » est la troisième vidéo d’une longue série ! Les « Quand on est … » est une série de courtes vidéos décalées sur les préjugés des commerciaux réalisées par Tilkee !

 

Lire la suite: www.youtube.com

 

Un des objectifs de la répétitivité est qu’elle augmente vos chances d’être présent au bon moment, celui où votre prospect aura mûri sa décision d’achat et s’apprêtera peut-être à consulter des fournisseurs.

Vous n’allez pas lui téléphoner toutes les semaines, ni tous les mois. Mais avec quatre envois annuels plutôt que deux, vous aurez mathématiquement deux fois plus de chances d’établir le contact au meilleur moment. Dans le scénario idéal, vous arriverez peut-être même à éviter la consultation de concurrents : il n’est pas rare que l’entreprise, inquiète d’avoir mis tant de temps à se décider, se dispense d’une consultation large afin d’être livrée plus vite.

Pour jouer au maximum sur cet aspect, vous prendrez soin lors de vos envois de choisir les dates les plus propices, par exemple celles où se définissent les budgets annuels. Encore faudra-t-il les tenir par la suite : si votre calendrier glisse, ce qui arrive souvent, l’effet soigneusement calculé tombera à plat.