« Entrepreneur » : Vous aussi avez le droit de vous mettre au vert !

Vous pensez que vos responsabilités de patrons ne vous permettent pas toujours de prendre des vacances, d’autant plus sur les vacances estivales… qui annonce une nouvelle rentrée, souvent chargée.

Pourtant, prendre des vacances, c’est prendre du recul sur son travail. Savoir décrocher quelques temps est primordial pour la santé du dirigeant. Et donc pour la productivité de son entreprise. On se rappellera que la santé d’une entreprise passe par la santé du dirigeant.

Lire aussi « Le capital-santé du dirigeant de PME : Premier actif immatériel d’une entreprise »

‘Patron’, déculpabilisez : s’octroyer du repos n’est pas abandon de poste !

Force est de constater que la prise de congés est une problématique majeure pour la plupart des chefs d’entreprises et des dirigeants actuels. Il est cependant largement compréhensible que cette prise de temps libre puisse être vue comme maladroite pour le chef d’entreprise. Lui qui se doit d’être toujours présent pour décider des orientations futures de son entreprise, ne semble pas avoir la possibilité de partir et quitter ses tâches, ne serait-ce que pour quelques jours. Détrompez-vous !

Lire la suite de l’article en cliquant ICI

Les entrepreneurs déconnectent mieux qu’avant

Les entrepreneurs seraient aujourd’hui exactement 89% à partir chaque été en vacances. ils sont 62% à s’offrir deux à trois semaines de congés. Une petite minorité de veinards (12%) va même jusqu’à s’octroyer plus de trois semaines de vacances, tandis que 26% d’entre eux prennent une semaine ou moins.
Retrouvez les chiffres clés de l’étude menée conjointement par l’agence d’intérim Qapa et le cabinet d’expertise comptable Wity : Source Le FIGARO  du 11/07/2018


Faites un pause DETOX DIGITALE

Prenez le temps de vous projeter sur les grasses matinées… Et mettez de côté vos anxiétés !

« La montagne, ça nous gagne. La mer, ça nous désaltère. La campagne, ça nous calme…  »
Peu importe la destination, pensez procrastination !!!

Rechargez les batteries et aérez-vous l’esprit
La vie d’une entreprise, c’est aussi des moments de répits !


Voici quelques conseils pour partir l’esprit libre :

  • Si votre activité est saisonnière que sa fermeture ne pénalise pas l’activité de votre entreprise, sachez qu’il est tout à fait possible de fermer le rideau, le temps de quelques jours de repos, vous et vos équipes.
    L’avantage, c’est que vous n’aurez pas à scruter votre téléphone tous les jours dans l’attente de nouvelles de vos équipes… qui seront, eux-aussi en vacances. Leur imposer des semaines de congés payés obligatoires est tout à fait possible. Assurez-vous cependant de la période la plus propice à la fermeture d’entreprise.
  • Si votre entreprise reste ouverte pendant votre mise au vert, n’hésitez pas à confier vos tâches. Il est alors important de ne faire traiter que les tâches prioritaires ET urgentes. Les autres pourront sûrement attendre votre retour. Faites appel à LA personne en laquelle vous avez le plus confiance.
  • Autre possibilité qui peut s’avérer plus compliquée : Embaucher une personne en CDD le temps de votre absence.

 

A lire: 

Le capital-santé du dirigeant de PME : Premier actif immatériel d’une entreprise
Comment devenir un bon leader en 5 points