[Dirigeants de PME]: laissez une place à l’incertitude !

Et si cette année vous décidiez de faire une place à l’incertitude dans vos prises de décisions et d’accepter une part d’erreur ? Lire la suite

Si l’on prend en exemple le secteur de la recherche, c’est en laissant place à l’incertitude et à l' »essai » que les chercheurs parviennent à être plus efficaces. Alors pourquoi ne pas dupliquer ce modèle dans votre entreprise ?

Quelle rentabilité pour votre entreprise ?

Les dirigeants ont tendance à penser que le temps de la recherche n’est pas celui de l’entreprise. Le fait de laisser une place à l’incertitude coûterait trop cher aux petites entreprises. Et pourtant, il se pourrait que ce soit totalement l’inverse. Par exemple, de plus en plus d’entreprises optent pour de nouvelles pratiques managériales comme par exemple le principe des bureaux partagés qui permettraient des baisses de coûts immobiliers ainsi qu’un partage des différentes cultures au sein de l’entreprises. Cette pratique pourrait favoriser une recrudescence d’échanges et de créativité. Ça s’est finalement avéré ne pas être le cas, ce qui a permis de repenser ces modèles pour plus de productivité.

L’erreur permet de mieux rebondir

Par nature, le cerveau humain évalue le risque probable à chacune de ses décisions. En laissant un droit à l’erreur à vos salariés, vous les impliquez davantage dans les prises de décisions de l’entreprise. Des salariés impliqués vont réfléchir d’autant plus avant d’agir. Un salarié qui a pris une décision qui s’est avérée être une erreur va automatiquement et naturellement la repenser. Il apprendra d’autant plus de son erreur, que c’est lui qui en est à l’origine. Il sera à l’avenir bien plus efficace.
Une entreprise qui souhaite réussir doit innover pour dépasser son marché. Chaque innovation doit bénéficier d’une phase de test, il n’y a qu’en essayant que l’on peut espérer bénéficier de retours positifs. Si ce n’est pas le cas, cela amène à une nouvelle réflexion d’autant plus poussée.

contactez-nous