Dans la tête du dirigeant de TPE/PME

Nous avons tous déjà été confrontés au dirigeant de PME qui est partout à la fois, qui est sans cesse au téléphone ou sollicité de tous les côtés.. Mais alors, que se passe-t-il réellement dans la tête de ces dirigeants qui sont plus qu’impliqués dans la vie de leur entreprise ?

Besoin de rompre l’isolement

Dans un monde plus que digitalisé, le dirigeant de PME a besoin de rencontrer ses pairs et d’échanger avec eux sur leurs problématiques communes. Pour ce faire, 52,7% des dirigeants participent à des salons professionnels. 42,7% d’entre eux se rendent à des conférences, tandis que 36,8% utilisent régulièrement les réseaux sociaux. Le profil type du chef d’entreprise a la tête dans le guidon, a du mal à déléguer, a tendance à s’isoler et à ruminer seul avec ses tracas quotidiens. Il est important pour le chef d’entreprise de garder un lien social avec ses semblables et d’échanger avec eux pour partager ses expériences et ne pas sombrer dans le burn out.

Les sujets qui l’intéressent

Le dirigeant de PME est principalement obsédé par 4 thématiques importantes de son environnement économique. Celle sur laquelle il souhaite le plus être informé, ce sont les lois. Le dirigeant de PME a besoin de connaître parfaitement la réglementation et la loi qui encadrent son activité. La sécurité est également un sujet important à 38,8% pour les dirigeants. Il s’inquiète aussi bien de la sécurité de son entreprise, de son business, qu’à celle de ses salariés. Le dirigeant qui souhaite aller plus vite que son marché s’interroge également sur l’innovation dans son secteur d’activité. D’autant plus que l’évolution actuelle de l’intelligence artificielle, de la gestion des datas, pose énormément de questions pour les entreprises et notamment les plus petites.

Sur quel réseau peut-on capter le dirigeant de PME ?

Le dirigeant de PME est assez peu actif sur les réseaux. Cependant, ceux qu’il utilise principalement sont Linkedin à 53,3% (pour usage professionnel), Facebook à 50,3% (plutôt pour un usage privé) et arrive en dernière place Twitter à 37,4%. Le dirigeant est plutôt passif sur les réseaux, il les utilise comme un moyen d’information et de divertissement. Cependant, les réseaux peuvent être un bon moyen de capter l’attention du dirigeant.

 

Dirigeant de PME, vous vous sentez concerné, contactez nous !