Covid-19: Les changements des organisations auxquels s’attendre

La crise sanitaire qui touche le monde depuis plusieurs mois est un événement historique. Pour certain c’est le début d’une nouvelle ère. C’est tout une remise en question des priorités jusque là mises en avant. Pour d’autre c’est la mise en place de nouvelles opportunités liées à l’organisation qui se créent. (source)

La crise du coronavirus à fait ressortir plusieurs problématiques concernant l’organisation interne des entreprises. Elle démontre la fragilité des organisations hiérarchiques classiques et devrait accélérer de nouvelles mises en place dans les entreprises, PME ou multinationale. 

Confiance et autonomie

Bon nombre de sociétés conjugue la présence en entreprise et l’activité à distance. En effet, les entreprises les plus avancées ont opté pour la mise en place d’outils digitalisés. Par exemple, les outils de vidéoconférence, les plateformes collaboratives ou encore les outils de gestion commerciale (CRM) facilitent les réunions de travail et permettent aux équipes la continuité de leur activité. Cela leur permet de travailler efficacement à distance.

Les collaborateurs obtiennent également plus d’autonomie et de responsabilités. Seule l’évolution des pratiques managériales permettra cette autonomisation. 

L’organisation libérée

Ces pratiques ont pour principe de laisser les salariés prendre des initiatives. Cette organisation repose sur un climat de confiance et de reconnaissance dans lequel les compétences des collaborateurs peuvent pleinement s’exprimer si une liberté totale leur est accordée. Le système hiérarchique classique est alors remplacé par  une structure où les collaborateurs s’auto-dirigent.

La diffusion de méthodologies collaboratives permettent aux collaborateurs de travailler efficacement dans ces nouvelles organisations autonomes et entrepreneuriales.

Prise en compte des individus

Les épidémies, comme celle que nous connaissons actuellement, touchent tous les acteurs économique. Les salariés, dans leur vie professionnelle mais également privée, sont aussi touchés. Les organisations doivent alors prêter beaucoup plus d’attention qu’auparavant à leurs collaborateurs. Leur situation personnelle s’est surement dégradée depuis le début de la crise.

Cette situation emmène également sa part de stress et d’angoisse. C’est lors de conditions comme la crise actuelle que l’on peut vérifier si les engagements vis à vis des clients, salariés, actionnaires, fournisseurs ou prestataires sont conformes aux valeurs de l’entreprises.

En savoir plus sur les mesures mises en place par le gouvernement