Réseautage: comment tirer le meilleur parti de votre environnement ?

Le networking fait désormais partie intégrante d’un business réussi. Un bon réseautage n’est pas le fruit du hasard, il est le résultat de votre travail, de votre persévérance. Voici quelques conseils pour vous aider à construire un réseau qui soit avantageux pour vous. Lire la suite

Intéressez-vous à vos interlocuteurs ou futurs interlocuteurs. 

Lorsque vous avez prévu de participer à un événement de réseautage, ne vous contentez pas de vous déplacer. Un événement de networking, au même titre qu’une réunion professionnelle, ça se prépare. Dans un premier temps, essayez d’obtenir la liste des participants et renseignez-vous au maximum sur les profils et les activités de chacun. Réseauter ne signifie pas obtenir un nombre record de cartes de visite, au risque de ne rien en faire. Créer des affinités et des relations « amicales » est important, mais dans le milieu professionnel, vous aurez sans doute un objectif précis à atteindre.

Le réseautage c’est aussi donnant-donnant.

L’idée que l’on se fait du réseautage est souvent d’en faire émaner une valeur ajoutée immédiate. Or, le concept de réseautage peut aller bien plus loin qu’un simple déjeuner à échanger. Si vous êtes vous-même en recherche de solutions ou d’opportunités, rien ne vous empêche également de répondre aux besoins des autres participants en les mettant en relation avec vos connaissances. Vous favorisez ainsi le business de chacun, mais aussi, en rendant service, vous créez une relation durable et de confiance, qui aboutira peut-être par la suite à un échange de business.

Faites en sorte de sortir du lot.

Vous n’aurez peut-être pas le temps d’échanger longuement avec chaque personne présente à cet événement. Afin de ne pas passer à côté d’un bon contact, faites en sorte que l’on se rappelle de vous. Ainsi, lorsque l’on vous demande de vous présenter, ne vous contentez pas d’une présentation scolaire de vous ou de votre entreprise. Ajoutez-y des détails qui font votre singularité (vos passions, une anecdote inédite etc…) Ce genre de confidences permet à la fois de ne pas vous faire oublier, mais aussi, elles peuvent donner envie à votre interlocuteur de se livrer davantage également.

Conservez une trace de vos échanges.

Au même titre qu’un compte rendu de réunion, en sortant d’une journée networking, vous devez recenser les contacts que vous avez et noter les différents échanges qui vous ont interpellé. Ainsi, lorsque vous recroiserez vos interlocuteurs, vous serez capable de remettre chaque personne dans son contexte. Vous obtiendrez alors une image de contact intéressant, qui écoute et s’intéresse aux autres.

La prospection, ça vous intéresse ?