52% des PME éprouvent des difficultés à recruter des profils qualifiés

Des études récentes montrent que plus d’une entreprise sur deux fait face à des difficultés pour recruter des profils hautement qualifiés. Source: www.chefdentreprise.com

Malgré un chômage plutôt important, on remarque que ce n’est pas tant un problème au niveau du nombre de candidatures qui touche les PME mais plutôt un problème de niveau de qualification. En effet, 45% des entreprises qui recrutent, annoncent que les candidatures ne correspondent pas au profil recherché. Après cela vient le manque d’intérêt des candidats pour les postes à pourvoir. Vient ensuite le manque d’adéquation au point de vue des exigences salariales.

De nouvelles pratiques de recrutement apparaissent

Pour faire face à ce constat, bon nombre d’entreprises on pris le parti de changer leur processus de recrutement. Certaines font appel à des contrats temporaires tels que le CDD, d’autres utilisent la formation pour faire monter en compétences leurs salariés et trouvent la solution en interne.
Enfin, l’appel à des compétences externalisées séduit de plus en plus les entreprises. Pour certaines, il s’agit même d’un moyen pour augmenter leur compétitivité. Ce principe permet  aux entreprises de faire face à une surcharge de travail à un moment donné, qui ne nécessite pas une embauche à temps plein.

L’avantage de l’externalisation des compétences

Les compétences externalisées présentent de nombreux avantages. Un freelance, est bien souvent un expert dans son coeur de métier. Il est donc plus facile de mobiliser des hautes compétences en faisant appel à un intermédiaire. De plus, l’intervenant externe aura un rapport direct avec le dirigeant de l’entreprise contrairement à un salarié, ce qui permettra donc des échanges plus aisés et transparents. Enfin, il est préférable de faire appel à un freelance, lui même chef d’entreprise, afin de communiquer d’égal à égal. De dirigeant à dirigeant, la compréhension est plus limpide. Cela implique également une confiance totale entre le dirigeant de PME et le tiers qui apporte ses compétences.

Avez-vous déjà pensé à faire appel à des compétences externes ?

 

contactez-nous
Autres articles:

Qui sont les dirigeants de TPE ? (3 profils incontournables)
Les 4 métiers du chef d’entreprise